Vu dans la presse ou l'art de faire parler de soi.
Je suis plus coutumier du fait que l'on site mes clients.
Alors lorsque l'on parle (un peu) de moi et de mon métier...

Cliquez sur le titre de la publication pour découvrir l'article.

Article Le Parisien sur Gilles Salomon
Lire l’article en cliquant sur l’image
Gilles, écrivain public, dans le 15e

Ils ne sont plus que 425 en France à exercer le métier d’écrivain public, l’un des plus vieux du monde. Parmi eux, Gilles Salomon, 46 ans, a installé son bureau, baptisé L’oreille et la plume, en février 2007, près du quai de Grenelle (15e). Lauréat de la Fondation de la 2e chance, qui accompagne des personnes motivées pour une nouvelle vie professionnelle, il a choisi de quitter l’industrie informatique pour se lancer dans sa passion: «Ecrire pour les autres.» Gilles témoigne d’un métier en voie de disparition. «C’est aujourd’hui une activité que l’on exerce à fonds perdus, mais qui a vocation à tisser du lien social», souligne- t-il. Sa vacation hebdomadaire, chaque mercredi, à la mairie de Clichy-sous-Bois (93), lui permet d’aider les habitants en difficulté à préparer des lettres en matière de regroupement familial ou de droit de séjour. Des domaines souvent complexes qui nécessitent une rédaction particulière. Mais cet écrivain public, qui vit «grâce à des PME qui lui réclament un travail régulier», utilise souvent sa plume pour des biographies que des particuliers sollicitent. Par le biais du Groupement des écrivains conseils, cet «amoureux de la langue française» reçoit également des personnes souhaitant découvrir un métier dont l’origine remonte à l’antiquité.

Article Huffington Post - Gilles Salomon
Lire l’article en cliquant sur l’image

Voici un excellent reportage pour mieux comprendre mon métier.